Saturday, November 15, 2014

texte de Lea Sham's

















À propos des « CHAMPS CELESTES »
 et des vitraux de St Hilaire
Collages, acrylique et pastels gras sur panneaux de bois.
 " … J'eus ensuite une vision. Voici : une porte était
ouverte au ciel, et la voix que j'avais naguère entendue me parler 
comme une trompette me dit: monte ici, que je te montre ce qui 
doit arriver par la suite. A l'instant je tombais en extase. Voici, un
 trône était dressé dans le ciel, et, siégeant sur le trône, quelqu'un… 
Celui qui siège est comme une vision de jaspe et de cornaline, un 
arc-en-ciel autour du trône est comme une vision d'émeraude…" 
"Apocalypse de St Jean - 2125"
 Une série inspirée par la lecture de l’apocalypse de St Jean.
Des paysages « visionnaires » architecturés dans une constante d’or, 
de mouvements, de lumière. Présence diffuse des éléments, terre, air, eau, feu.
Agitation, calme, révélations…
Du fond de l’image surgit la lumière qui transfigure les éléments présents, 
les irradie de sa chaleur et de son évidence ; ( … car plus que tout mouvement, 
la sagesse est mobile, elle traverse et pénètre tout à cause de sa pureté…) 
livre de la sagesse.

Rendre perceptible la sensation de l’eau, de l’air, du feu, des cieux…
Rendre dynamique la fixité de l’édifice, suggérer des éblouissements, 
des pluies dorées, des mers cristallines, des vents souffrés, des montagnes 
cuivrées, des forêts palpitantes, des effondrements veloutés, des surgissements 
fiévreux, des tensions, des relâchements, des souffles tièdes, des sons lointains…
Pour les vitraux de St Hilaire, je me suis attachée à deux couleurs centrales, les 
rouges pourpres et les bleus outremer, couleurs dominantes du vitrail qui se trouve 
dans le cœur ( XIXe siècle)
Donner de la puissance et de la chaleur aux images par la richesse des matières.
Créer des atmosphères denses, extrêmement colorées, vibrantes.Au centre de 
chaque image, une forme apparaît comme un amoncellement de strates successives 
sans rapport les unes avec les autres.
Histoires empilées ? Trônes démesurés ? Pensées en éclats, sensations fulgurantes.
Des drapeaux flottent, claquent, les paysages s’effondrent, se dissolvent ou 
s’illuminent. Les visions se superposent, s’entremêlent, s'ouvrent, se referment …

OBSESSION DE LA VERTICALITÉ …
source: http://www.lea-shams.com/LES%20VITRAUX.html 

No comments: