Tuesday, March 19, 2013

About Marie NDiaye and her book "The strong women"

Marie NDiaye, déjà prix Femina en 2001. (AFP Martin Bureau)
Source 
SOURCE http://www.liberation.fr/culture/0101600787-le-prix-goncourt-a-marie-ndiaye-le-renaudot-a-frederic-beigbeder

La romancière obtient le plus prestigieux des prix littéraires de l'automne au 1er tour avec 5 voix contre 2 à Jean-Philippe Toussaint pour La vérité sur Marie et une voix à Delphine de Vigan pour Les heures souterraines. Marie NDiaye, installée depuis 2007 à Berlin avec sa famille, est la première femme a obtenir le Goncourt depuis 1998...
Marie NDiaye, née en 1967 dans le Loiret d'un père d'origine sénégalaise et d'une mère française, a publié à 18 ans son premier roman, Quant au riche avenir (1985).
Remarquée par Jérôme Lindon des éditions de Minuit, elle abandonne ses études pour se consacrer à l'écriture et enchaîne depuis romans et recueils de nouvelles. Une vingtaine en 23 ans, parus pour l'essentiel chez Minuit puis chez Gallimard. Comédie classique (1988), La femme changée en bûche (1989), La sorcière (1996)...
Romancière atypique, tour à tour féministe, engagée, elle surprend par l'étrangeté de ses récits. Prix Femina en 2001 pour Rosie Carpe, elle entre en 2003 au répertoire de la Comédie-Française avec Papa doit manger.
Trois femmes puissantes (lire ici la critique de Libération) regroupe trois récits dont les héroïnes résistent pour préserver leur dignité, entre la France et l'Afrique.



Marie NDiaye (born June 4, 1967, in Pithiviers, Loiret) is a French novelist and playwright. She published her first novel, Quant au riche avenir, when she was only 17 and she won the Prix Femina in 2001 for her novel Rosie Carpe. Her play Papa doit manger has been taken into the repertoire of the Comédie française.


Book Description

August 7, 2012

In this new novel, the first by a black woman ever to win the coveted Prix Goncourt, Marie NDiaye creates a luminous narrative triptych as harrowing as it is beautiful.

This is the story of three women who say no: Norah, a French-born lawyer who finds herself in Senegal, summoned by her estranged, tyrannical father to save another victim of his paternity; Fanta, who leaves a modest but contented life as a teacher in Dakar to follow her white boyfriend back to France, where his delusional depression and sense of failure poison everything; and Khady, a penniless widow put out by her husband’s family with nothing but the name of a distant cousin (the aforementioned Fanta) who lives in France, a place Khady can scarcely conceive of but toward which she must now take desperate flight.
With lyrical intensity, Marie NDiaye masterfully evokes the relentless denial of dignity, to say nothing of happiness, in these lives caught between Africa and Europe. We see with stunning emotional exactitude how ordinary women discover unimagined reserves of strength, even as their humanity is chipped away. Three Strong Women admits us to an immigrant experience rarely if ever examined in fiction, but even more into the depths of the suffering heart
SOURCE http://www.amazon.com/Three-Strong-Women-Marie-NDiaye/dp/0307594696/ref=la_B001JOXRAG_1_1?ie=UTF8&qid=1363741111&sr=1-1

source http://fr.wikipedia.org/wiki/Trois_femmes_puissantes

Historique[modifier]

Marie NDiaye a dédié son roman à ses trois enfants Laurène, Silvère et Romaric. Le 2 novembre 2009, ce roman reçoit le prix Goncourt dès le premier tour par cinq voix contre deux pour La Vérité sur Marie de Jean-Philippe Toussaint, et une voix pourLes Heures souterraines de Delphine de Vigan1. Le roman était largement favori pour obtenir le prix dès la première sélection du jury connue2. Il est l'une des meilleures ventes de la rentrée littéraire 20093.

Résumé

Ce roman composé de trois récits est l'histoire de trois femmes, Norah, Fanta et Khady, qui disent « Non » à l'humiliation et « Oui » à la vie.

Le premier récit est fortement inspiré de la propre histoire de l'auteur, dont le père, Sénégalais, a quitté sa famille lorsqu'elle avait un an. Les premier et troisième récits se déroulent essentiellement à Dakar, le second en Gironde où Marie Ndiaye et sa famille ont une maison.


No comments: